En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies… Fermer

publicité

Avec le Flip, Samsung propose un paperboard numérique à 3.000 euros

Technologie : Cher ? Pour un simple paper board sûrement. Le Flip propose néanmoins une dalle UHD de 55 pouces tactile qui permet d'écrire avec n'importe quel stylet, et d'enregistrer les contenus. Pratique pour les réunions.

Ils ont tout essayé. Ordinateurs et tablettes, logiciels de RSE et outils de cartographie euristique ; depuis des années une multitude de produits recèlent la promesse d'améliorer la collaboration entre les employés d'une entreprise. Et voici que Samsung s'attaque au paper board. Le paper board ? Cette bonne vieille planche de mélaminé où se fixe les blocs de feuille serait toujours en cour dans les entreprises. Un outil antique, certes, mais qui rend d'immenses services.

 

"La dernière fois que j'ai été chez Orange, j'ai assisté à une réunion organisée sur un paper board. Et il y avait pourtant deux tableaux interactifs dans la salle. L'organisateur m'a dit qu'il n'arrivait pas à les faire marcher" explique un porte-parole de Samsung. Et pourtant, chez Orange, les employés sont plutôt éduqués à la technologie !

Voici donc que Samsung pense prendre des parts de marché avec Flip, son whiteboard numérique et interactif de 60 kilos. Cette dalle UHD de 55 pouces se présente, à l'image d'un paperboard, montée sur un support à roulette en position portrait. Jusqu'à 4 contributeurs peuvent écrire en même temps sur ce paperboard numérique. Et ce avec n'importe quel stylet passif : crayon, bord de badge, voire bâtonnet pour touiller le sucre dans votre café. N’importe quel stylo ou marqueur encapuchonné à portée de main fonctionne avec la solution.

Ergonomie et simplicité

Concrètement, un embout de moins de 2 millimètres permet d'écrire, au delà, la marque sur le tableau permet de surligner en gras. A partir de 4 millimètres, la trace permet d'effacer ce qui a été noté sur la dalle. Donc le doigt ou la paume permet d'effacer d'un plat de la main les inscription.

Samsung insiste sur la dimension ergonomique et simple de l'outil. A l'essai, cela se constate. La prise en main est rapide, et la gestuelle copie en tout points le paperboard connu de tous. Le touché de la dalle est confortable et réactif. L'impression d'écrire sur un whiteboard est réelle. Tout se fait donc avec le doigt, il n'y a pas de télécommande.

A noter que jusqu'à 4 utilisateurs peuvent intervenir simultanément, insérer du contenu (via des screenshots ou la recherche de contenu sur le réseau de l'entreprise) ou annoter l’écran en même temps. Ils disposeront alors de 4 couleurs différentes pour ne pas mélanger les contenus. Chaque fichier créé en début de session permet de dérouler l’équivalent de 20 pages d’espace d’écriture par document. Il est possible ensuite de déplacer l'ordre des feuilles, et de revenir à un endroit précis par simple défilement sur le côté de l'écran.

Miracast pour l'appairarage des appareils

En fin de session, chaque fichier peut-être protégé par un code, puis être envoyé par mail, pour impression, ou stocké sur le réseau d’entreprise. Le contenu peut également être enregistré sur clé USB (le format de document est pour l'heure propriétaire mais une mise à jour "rapide" devrait proposer du jpeg et du pdf).

Côté connectivité, le dispositif Miracast (une technologie du consortium Wi-Fi Alliance qui permet le partage sans fil des signaux vidéo/audio affichés sur un appareil mobile vers un une télévision ou un moniteur) assure le partage d'écran avec les appareils Android et Windows (à partir de Windows 8.1).

Le tableau peut aussi adopter une position paysage, plus pratique pour diffuser par exemple un flux vidéo sur ce qui reste tout de même une dalle UHD connectée. "Il existe des E-board haut de gamme avec des prix plus élevés, équipés par exemple d'OCR. Avec le Flip, nous avons simplement voulu faire un appareil simple, à un coût d'acquisition faible" dit Gary Guillier-Marcellin, directeur de la Division Display de Samsung Electronics France.. "Nous avons voulu aller vers de l'intuitif".

A l'avenir, les nouvelles versions de la machine devraient embarquer une batterie (ici, un cordon d'alimentation est présent), et une déclinaison plus réduite que les 55 pouces actuels devrait également être proposée.

Reste la question du prix. La déclinaison 55 pouces du tableau interactif de Microsoft, le Surface Hub, se négocie à 10.022 euros. Il propose bien plus de fonctionnalité que le Flip, et il s'agit bien plus d'une tablette tactile que d'un paperboard à dire vrai. Le Flip lui est facturé 3.000 euros. Un paperboard physique se négocie dans les 100 euros, comptez 7 euros pour la recharge de papier. Et un smartphone pour prendre les notes en photo et les envoyer par mail à vos collaborateurs.

 

Les spécifications de la machine :

 

 

  • Taille : 55 pouces
  • Résolution : 3840 x 2160 UHD
  • Technologie Tactile InGlassTM / 4 touchés
  • Solution de tableau blanc intégrée
  • Fonction pivot de l’écran Portrait & paysage
  • Screen Mirroring / Miracast Compatible Android et Windows
  • Intelligence embarquée SoC Tizen 3.0, lecteur média, carte graphique, stockage 8GB
  • Accessoires fournis Pied haut à roulettes, stylet passif
  • Haut-parleurs 2 x 10W
  • Connectique 1 x HDMI, 2 x USB (1 « IN » et 1 « Touch OUT »), NFC, 1 x RJ45, WiFi

 

ZDNet vous accompagne

5 solutions de préparation de réunion/réservation de salles


Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

1 réponse
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Cela semble bien pratique pour les réunions et pas trop cher en effet.
    Faut juste que la dalle soit pas trop brillante ou qu'il n'y ait pas de reflet
publicité