En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies… Fermer

publicité

Droit d’auteur : Baidu veut résoudre les litiges à coup de blockchain


Technologie : Le réseau social chinois annonce avoir mis en place une nouvelle fonctionnalité sur ses services lui permettant de dater et d’inscrire sur une blockchain la mise en ligne d’une nouvelle image. La société espère ainsi pouvoir trancher les litiges liés au droit d’auteur.

La blockchain est pleine de promesses, mais les occasions de voir celle-ci effectivement utilisée sont plus rares. Le réseau social Baidu a dévoilé mercredi dernier son nouveau service baptisé Totem. Il vise à simplifier la gestion des images et à résoudre les conflits liés au droit d’auteur.

Ainsi, lorsque l’utilisateur met en ligne une photo sur le réseau social, celle-ci est identifiée sur la blockchain de Totem et associée au nom de l’utilisateur l’ayant uploadé, avec la date de mise en ligne et d’autres métadonnées. Le service se charge ensuite de scanner le reste de la base de données afin de vérifier qu’aucune image similaire n’a été mise en ligne auparavant. Si ça n’est pas le cas, l’utilisateur peut obtenir l’exclusivité des droits sur l’image qu’il a uploadée.

 

Les droits d'auteur sous contrôle

Totem a démarré le 11 avril sur le territoire chinois. Chaque utilisateur peut accéder aux données liées à une image sur la blockchain de Totem et donc savoir qui est la première personne à l’avoir publiée et en détient les droits exclusifs. Le système ne se contentera pas de comparer l’image avec les autres fichiers enregistrés sur sa blockchain, mais fera aussi une recherche sur le web afin de vérifier si d’autres images similaires ont déjà été mises en ligne sur d’autres services, avec des droits d’auteurs déjà réclamés par un autre individu.

Baidu explique avoir négocié plusieurs partenariats avec les agences de presse locale afin de mettre en ligne leurs photos sur son service de blockchain en avant-première. Comme le rapporte Coindesk, le service pourra déjà s’assurer la participation de Visual China Group, un partenaire local de Getty Image.

Par le passé, Baidu déjà expérimenté avec la blockchain en proposant notamment le service Laici Go, une série de tokens à collectionner librement inspirés de Cryptokitties. Totem est néanmoins son premier effort « sérieux » en la matière et l’engagement d’un acteur de la taille de Baidu sur les technologies blockchain est un signe de leur maturité et de leur potentiel.

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

Connectez vous ou Enregistrez-vous pour commencer la discussion
publicité