En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies… Fermer

publicité

Facebook devrait "revenir aux photos de bébés"

Business : YouTube peut être tourné en ridicule pour ses vidéos de chats, mais Facebook, lui, devrait s'en tenir aux photos de bébés, selon la PDG de YouTube, Susan Wojcicki, qui assure néanmoins prendre la concurrence au sérieux.

 

La PDG Susan Wojcicki ne dévoilera pas sa plus grande crainte quant à sa rivalité avec Facebook, mais elle ne se privera pas d'adresser à son concurrent quelques conseils gratuits.

"Ils devraient revenir aux photos de bébés" déclarait Wojcicki lundi à la conférence Code Media à Huntington Beach, en Californie. (En passant, Facebook s'oriente déjà dans cette direction.)

Finie la puberté pour YouTube ?

La vidéo est une véritable obsession pour Facebook. Le réseau social s'efforce de capter les dépenses publicitaires délaissant la télévision, et ce avant que YouTube n'y parvienne. Facebook a accentué le nombre de clips et de flux live diffusés dans le fil d'actualité et déployé une plate-forme centrale pour la programmation appelée Watch.

"Vous devez toujours prendre la concurrence au sérieux. Vous ne réussissez pas en regardant en arrière; vous gagnez en vous tournant vers vos clients et en regardant vers l'avenir" avance la dirigeante de YouTube. Facebook n'a pas répondu à un message sollicitant une réaction.

Par ailleurs, Wojcicki a déclaré que YouTube prévoyait de déployer son abonnement Red plus largement au niveau international dans une centaine de pays, contre cinq actuellement.

La règle de la riposte graduée

Elle a également expliqué pourquoi des stars comme Logan Paul - une vedette numérique sous le feu des critiques pour avoir posté des vidéos offensantes sur YouTube dont une montrant un suicidé - ne sont tout simplement pas expulsées du service. YouTube applique une riposte graduée en trois phases, précise-t-elle. Les créateurs peuvent ainsi voir leurs comptes résiliés pour trois infractions aux politiques officielles de YouTube. Paul n'a pas atteint le 3e avertissement, souligne Wojcicki, notant qu'il est important pour l'entreprise de suivre ces règles de manière cohérente.

YouTube, la première plateforme de vidéos sur Internet, a consacré une grande partie de l'année dernière à éteindre les incendies déclenchés par des tollés comme celui de Logan Paul. Les publicités associées à des contenus jugés offensants ont provoqué un boycott des annonceurs. Lorsque YouTube a réagi en retirant les publicités sur des contenus douteux, les créateurs ont protesté, estimant avoir injustement perdu leur pouvoir de monétisation.

Wojcicki a reconnu que tracer une tracer une ligne permettant de déterminer quel contenu était approprié pour YouTube était délicat : "d'un côté, c'est la censure et de l'autre, c'est trop de liberté d'expression."

"Cette année, nous nous sommes vraiment concentrés sur la maturité" assure-t-elle.

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

Connectez vous ou Enregistrez-vous pour commencer la discussion
publicité