En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies… Fermer

publicité

iPhone : quand Apple se prend les pieds dans la hotte et est poursuivi


Législation : Après avoir reconnu la dégradation des performances de ses anciens iPhone, Apple écope de deux plaintes en action collective aux Etats-Unis. Une suite prévisible du fait du manque de transparence de la firme, accusée d'avoir agi de façon "trompeuse, immorale et contraire à l'éthique".

 

Oui, Apple a sciemment, et sans en informer les consommateurs, dégradé la vitesse du processeur de ces anciens iPhone pour préserver leurs batteries. Ce fait avait été observé par de nombreux clients, avant d'être démontré techniquement par un spécialiste de la mesure de performance, Geekbench.

Ce n'est qu'alors qu'Apple a officiellement reconnu les faits, tout en les justifiant. "L’an dernier, nous avons lancé une fonction pour lisser les pics sur les iPhone 6, 6S et SE en cas de besoin, afin d’éviter qu’un appareil ne s’éteigne de manière inattendue. Nous avons étendu cette fonction à l’iPhone 7 avec iOS 11.2."

Apple force à acheter de nouveaux iPhone

Pour remédier à cette dégradation des performances, le remplacement de la batterie suffit. Se pose dès lors la question : Apple a-t-il usé d'une astuce logicielle pour encourager le renouvellement du parc et/ou faire des économies sur un vaste plan de remplacement de batteries ?

La justice pourrait avoir à se prononcer à ce sujet. Deux actions collectives visent d'ores et déjà Apple. La première plainte a été déposée en Californie. Le Chicago Sun Times fait lui aussi mention d'une class action à l'initiative de deux résidents de l'Illinois, associés à des clients d'autres Etats américains (Ohio, Indiana, et Caroline du Nord).

Leur action en justice porte sur différents modèles d'iPhone, du 5 au 7. La plainte indique qu'Apple a agi de manière "trompeuse, immorale et contraire à l'éthique avec la mise à jour iOS 10.2.1, conçue pour "ralentir délibérément ou dégrader les vitesses de performance" de l'iPhone 5, iPhone 6 et iPhone 7.

Selon les plaignants, Apple enfreint les lois sur la protection des consommateurs concernant les pratiques commerciales trompeuses. Les motivations du géant américain, au travers de l'altération des terminaux, seraient de forcer les utilisateurs à acheter de nouveaux téléphones.

Apple est accusé de soumettre "inutilement les consommateurs à l'achat d'iPhone plus récents et plus chers quand une batterie de remplacement aurait permis aux consommateurs de continuer à utiliser leurs anciens iPhones".

Cette batterie, les clients de la marque doivent l'acquérir à leurs frais. Son remplacement auprès du constructeur est facturé 79 dollars aux Etats-Unis. Face à la polémique, Apple décidera-t-il de lui-même de prendre en charge ce coût ?

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

15 réponses
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Qu'ils laisse au moins le choix à l'utilisateur le mode 'Battery saving' ou pas.
    Parfois je préfère que mon iPhone carbure pendant 4h et d'autres jour je préfère qu'il soit en mode 'Battery saving' si ma batterie commence à vieillir.

    Une batterie qui vieillit, c'est normal.
    Mais faire des trucs à l'insu du consommateur, c'est pas bien.
    C'est vouloir choisir 'ce qu'il a de mieux au consommateurs'. Or personne ne doit forcer/obliger à autrui de faire ou de subir qqchose. Cela porte un nom....

    Le libre-arbitre, 1er ammendement du droit divin et des US.... Et certainement de la France aussi.
      
    • Le problème ici, c'est que ce n'est pas tant que la durée entre deux recharges se raccourcit trop avec une batterie usée, c'est surtout que malgré une quantité d'énergie stockée encore suffisante, la batterie ne peut plus délivrer de façon fiable le pic d'énergie qui accompagne une montée en charge du processeur combinée à l'utilisation des antennes et de l'écran etc... et le téléphone se plante ou s'éteint lors d'une solicitation alors que la jauge de batterie affiche plus de 40% restants.
  • 
  • Et si la solution etait le retour aux batteries amovibles. Comme ca plutot que de baisser la vitesse du processeur, il suffit de 20 euros pour changer soi-même la batterie et on repart pour 18 mois à fond les manettes.
      
    • LG avait tenté le coup il y a deux ans avec le G5, cela a été un flop mémorable. A partir de là, il ne faut pas trop rêver. Et puis je doutes que Cook accepte aussi facilement que le mouton de base qui achète son smartphone puisse choisir une batterie qui n'est pas certifiée Apple ... se sont ses benefs qui vont fondre comme neige au soleil si on remet en cause le business model d'Apple comme ça ptdr
  • 
  • Et si le consommateur tenait compte à son achat de l'autonomie de son smartphone ?
    Tous ces si n'excusent en rien la manipulation en mode "furtif" du constructeur qui refuse d'assumer ses responsabilités. Heureusement les addicts ne diront rien, à quelques rares exceptions, ils racheteront tous une pomme même si ils savent qu'elle va se ratatiner très rapidement...
  • 
  • Demandez à nolan_(Reloaded) de vous faire part de son expertise à ce propos il nous a signé 2 commentaires assez doctes lors des derniers papiers sur le sujet : intellectuellement il s'agit de se mordre les balloches tout en les flattant de la langue; tout un art.
      
    • http://www.youtube.com/watch?v=tcXhpDLZZM8
    • 
    • Ah, tu a fâché monseigneur nolan, jeanloupdesbordes, il n'a pas aimé.

      Sinon, il n'y a pas qu'aux USA qu'Apple se paye des class action pour cette fraude (telles que des avocats américains la nomme), deux autres sont en cours (ou vont être lancées) en Israel et en France :
      http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0301071773692-bridage-de-liphone-premieres-plaintes-aux-etats-unis-2141210.php
  • 
  • Peut être qu Apple veut en fait vraiment le bien de ses utilisateurs trop admiratifs : en montrant qu'il peut mentir, il veut que cesse son adoration.
    C'est un acte contrition pour convaincre ses ultras qu'il n'est qu une simple société, rien de plus et rien de moins.
    79 $ c'est vraiment pas très cher pour faire tant de bien :)
  • 
  • Amusant !
    Apple qui dégrade volontairement les performances d'un produit sans en être le propriétaire !
    Le plus drôle, c'est de le faire à l'insu du propriétaire qui a payé une "blinde" le produit fabriqué et conçu* par Apple :)
    En plus d'après la « réponse » Apple, c'est une fonction caché depuis 2016.
    Y'a pas à dire, Apple a un excellente "labo" en R&D.
    Peut être le même "labo" qui a conseillé à son sous-traitant Foxcom d'installer des filets anti-suicides...


    Avec une voiture genre Ferrari, le fabricant la bride à 90 Km/h après usage ?

    @nolan_(Reloaded) Là j'ai tout bon :-)
      
    • @Valente01 : Oui !

      Mais rien de bien étonnant de finir par tomber juste quand on dit tout et son contraire :
      « Apple ne conçoit pas non plus les batteries » — Valente01, le 12 décembre 2017 —

      P.S. : j’ai pensé à toi quand j’ai lu message de DiamondFlyer ce matin sur une autre news traitant du même sujet que celle-ci. Il y écrit : « Cette bidouille ne combat pas l'usure normale d'une batterie, mais masque un défaut de conception ». Je me suis dit à tous les coup Valente01 va venir nous dire le contraire de l’autre jour pour maintenant trouver que la conception des batteries doit surement être le fruit d’Apple !

      :o)
  • 
  • @nolan_(Reloaded)
    "Mais rien de bien étonnant de finir par tomber juste quand on dit tout et son contraire"

    Ah ben voilà c'est exactement ce que je voulais dire précédemment.

    Sinon ça va les bleus à la base des couilles?
    Tu ne manques d'air, prêt à toute compromission.
      
    • Surtout que voir monseigneur nolan reprocher aux autres ses propres travers (aka "dire tout et son contraire") ... http://www.youtube.com/watch?v=nLN8pvR8hDg
  • 
  • @nolan_(Reloaded)

    >Il y écrit : « Cette bidouille ne combat pas l'usure normale d'une batterie, mais masque un défaut de conception ».

    Si Apple a bien conçu le smartphone tout le monde sait qu'Apple ne conçoit pas la batterie.

    La mise à jour logiciel d'Apple, d'après Zdnet devait :
    « corriger de multiples bugs liés aux batteries : mauvaise indication de la jauge, autonomie très limitée, extinctions subites quand trop d'applications sont ouvertes...» (Zdnet)
    C'est donc bien Apple qui a introduit une "fonction" afin de "dégrader" les performances de son CPU qu'il a conçu :)

    Couillon pour Apple qui a le meilleur CPU d'après nolan_(Reloaded) mais... bridé par une batterie ou un OS bugué !!!
      
    • oui enfin nolan, c'est nolan ! Même quand il sait qu'il a tort, il ne peut s’empêcher de continuer à se tirer une balle dans le pieds en prétendant qu'il a raison. Peu importe qu'il se ridiculise, le principal est de laver l'honneur de SA marque. Le pire est qu'il jure ne pas être un Applefan lol

      Quand l'Iphone X est sorti, il se masturbait à prétendre que la reconnaissance faciale était la meilleure du monde, qu'elle était infaillible. Normal, elle était le fruit du travail acharné d'Apple, elle ne pouvait pas être merdique.

      Et puis patatra, deux semaines à peine après, les premières news de ce système hackées facilement par des méthodes "artisanales" ont commencées à fleurir, et à partir de là, on a vu l'ami nolan changé de tout au tout. Il fallait rétablir SA vérité (qui n'est bien sur pas LA vérité) et surtout l'honneur d'Apple.

      Puis vient la rumeur du problème de batterie des iphone, qu'il a commencé à nier, avant de là encore enrager car ce n'était pas une simple rumeur. Aux prochaines "mésaventures" d'Apple, il va nous péter dans les mains lol
publicité