En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies… Fermer

publicité

La fin des mots de passe sur Windows 10 ? Microsoft se tourne vers la biométrie de Fujitsu


Technologie : Microsoft et Fujitsu ont annoncé un partenariat autour de la reconnaissance et l’authentification via l’analyse de paume de la main, intégrée dans Windows 10 via Windows Hello.

Microsoft a ajouté le support de l’authentification via l’analyse de la paume de la main au sein de Windows 10. Cette fonctionnalité vient rejoindre les méthodes d’authentification proposées par Windows Hello, qui a recours à la reconnaissance faciale ainsi qu’à la reconnaissance d’empreintes digitales.

 

L’authentification via l’analyse des veines de la paume de la main provient d’une nouvelle collaboration avec le constructeur Fujitsu, un des distributeurs partenaires de machines Windows 10 à destination du marché entreprise. Fujitsu développe de son côté sa propre technologie d’authentification basée sur la paume de la main et entend déployer cette technologie pour ses 80 000 employés japonais.

Ce partenariat signifie que les utilisateurs Windows 10 Pro seront capables d’utiliser les capteurs Fujitsu Palmsecure installés dans les claviers des ordinateurs portables du constructeur, ou via un capteur externe relié par USB.

Les utilisateurs pourront simplement passer la main au-dessus du capteur plutôt que de le toucher. Le capteur en question est déjà installé au sein des notebooks Lifebook et Stylistics, deux marques de notebooks construits par Fujitsu pour le monde de l’entreprise.

Le capteur se concentre sur l’analyse des veines bleues de la main de l’utilisateur. Cette technique permet d’authentifier un utilisateur sans avoir recours à un mot de passe. Le principal avantage de cette méthode est qu’il est plus difficile de copier le motif des veines que de simplement capturer l’empreinte digitale ou le visage de quelqu’un.

Fujitsu présente sa solution PalmSecure comme « sans contact, hygiénique et non invasive. » La société explique que le capteur a un taux de faux positif de l’ordre de 0.00008% et un taux d’échec à l’identification de 0.01%.

Fujitsu souligne que la banque brésilienne Banco Bradesco et la société coréenne de carte de crédit Lotte Card utilisent déjà cette technologie. Lotte Card a notamment présenté l’année dernière son service de paiement HandPay, qui s’appuie sur la technologie développée par Fujitsu. Celle-ci permet d’autoriser un paiement en utilisant simplement la paume de sa main à la place d’une carte de paiement. Bradesco a déployé cette technologie d’authentification sur ses distributeurs de billets il y a maintenant plusieurs années.

Cet article est une traduction de "No more Windows 10 passwords? Microsoft says Hello to palm-vein biometrics" initialement publié sur ZDNet.com

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

Connectez vous ou Enregistrez-vous pour commencer la discussion
publicité