En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies… Fermer

publicité

PC plus lent après le patch Spectre-Meltdown, mais à quel point ?

Technologie : Devriez-vous vous inquiéter de l'impact sur la performance de votre PC de l'application du patch pour la faille Spectre-Meltdown ? Ça dépend.

 

Intel a clairement indiqué que le fait de corriger les vulnérabilités Spectre et Meltdown signifierait que les performances des PC seraient touchées. La société publie à présent des données précisant l'ampleur des effets de bord sur les systèmes concernés.

Intel a publié à la fois des données collectées auprès des utilisateurs et des benchmarks synthétiques. Et les utilisateurs connaîtront ainsi une dégradation de la performance réelle comprise entre 6 et 8%. Les systèmes utilisant des processeurs de 8ème génération affichent un impact plus faible que ceux de la 7ème - ou le matériel de 6ème génération.

Des facteurs peuvent influer sur les résultats. Par exemple, pour les systèmes de 8e génération combinés à des disques SSD, l'impact est plus faible. En revanche, les anciens systèmes dotés de disques SSD sont plus touchés, et certains workloads, telles que les opérations JavaScript complexes, sont plus durement affectées, à hauteur de 10% de la performance.

En ce qui concerne le benchmarking synthétique, nous obtenons une image un peu plus détaillée. Encore une fois, la règle selon laquelle les systèmes plus anciens seront plus affectés reste vraie dans l'ensemble, mais des workloads différents peuvent fausser les résultats.

Et il y a quelques informations intéressantes tirées des données de référence publiées par Intel :

  • Le résultat de l'analyse des performances pour le test SYSMark 2014 SE Data/Finance Analysis traduit peu d'effets, ce qui sera rassurant pour les utilisateurs professionnels.
  • Les joueurs devraient également pousser un soupir de soulagement, car le test 3DMark Sky Diver suggère que les performances de jeu DX11 sont également largement épargnées.
  • Le test qui souligne la plus forte dégradation des performances est le SYSMark 2014 SE Responsiveness. Il montre des réductions de performance allant jusqu'à 21% pour des opérations comme les lancements d'applications, les lancements de fichiers, la navigation Web avec plusieurs onglets, le multitâche, la copie de fichiers, la manipulation photo, le cryptage de fichier, la compression, et l'installation d'application en arrière-plan.

 

 

Les résultats du test SYSMark 2014 SE Responsiveness sont particulièrement inquiétants, montrant que, comme je m'y attendais, l'effet le plus conséquent du patch Spectre/Meltdown porte sur la navigation web et la réactivité globale du système. Cela signifie que beaucoup d'entre nous auront le sentiment que leurs ordinateurs fonctionnent plus lentement après l'application des correctifs.

Une lueur d'espoir : Intel précise qu'il "continue de travailler avec nos partenaires dans l'industrie pour fournir la meilleure expérience possible à nos clients." Intel ajoute par ailleurs qu'il publiera plus de données sur les performances à l'avenir.

Pour une analyse plus détaillée du bug Spectre/Meltdown, je vous suggère de lire cet article éclairé de Rupert Goodwins - Spectre et Meltdown : l'insécurité au cœur de la conception moderne des processeurs.

La conclusion ?

L'essentiel, c'est que oui, vous devriez installer les correctifs, car dans le cas contraire, vous laissez votre système ouvert. Mais alors oui, vous sentirez que la performance en a pris un coup, les systèmes plus anciens étant généralement plus durement touchés.

Article "How much slower will your PC feel after patching for Spectre-Meltdown?" traduit et adapté par Christophe Auffray, ZDNet.fr

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

1 réponse
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Sans faire de mauvais esprit, cette nouvelle vient à point pour les constructeurs dont Intel qui ont besoin de relancer le marché sur les nouveaux processeurs. Enfin, ce que j'en dis... ;)
publicité