En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies… Fermer

publicité

Commentaires de marsupio


Réagissez à l'article

    
  • Vous avez oublié les apps sur smartphone :)
    En réponse à l'article : RGPD européen: les américains sont prêts ! 
    Lire l'article Accéder à la discussion
  • 
  • Je compare à ce qui se faisait dans les années 90 aussi.
    En réponse à l'article : Mais combien sont les utilisateurs de Linux ? 
    Lire l'article Accéder à la discussion
  • 
  • @lm1

    Pourquoi Linux ? Parce-que
    * Linux est souple
    * Linux est agile
    * Linux est efficace
    * Linux passe partout
    * Linux est sobre
    * La documentation existe sans nécessité de suivre une formation délivrée uniquement par Microsoft et ses partenaires à un coût exorbitant avec des copyright partout
    http://arstechnica.com/information-t...e-this-summer/

    * Linux est sous licence GPL
    * Linux est ouvert
    * Linux ne pèse pas 32Go de mises à jour soit 24h de téléchargement en ADSL
    * Linux est simple
    * Linux est ( devenu ) convivial
    * Linux ( les distributions plus précisément ) offre quantité de logiciels qui sont payants avec Windows/Apple mais permet aussi de faire fonctionner ces mêmes logiciels via WINE
    * Linux enseigne
    * Linux est stable
    * Linux est solide
    * Linux évolue
    * sans Linux, pas de smartphone
    * Linux est optimisé
    * Linux est internet
    * Linux est international
    * Linux est partout : voitures, trains, avions, bateaux, lunettes, montres, cuisine, salon, salle de bains, maisons, alarmes, espace

    Parce que tout est ou sera linux dans le monde et au delà.
    En réponse à l'article : Mais combien sont les utilisateurs de Linux ? 
    Lire l'article Accéder à la discussion
  • 
  • J'approuve l'initiative même si 2 millions de personnes risque de faire beaucoup trop à recruter.
    En réponse à l'article : 10.000 nouvelles formations liées au Numérique financées par l'Etat 
    Lire l'article Accéder à la discussion
  • 
  • Comme je n'en ai jamais eu besoin, la question ne se pose même pas. Je me demande toujours à quoi cela peut me servir... mais je sais que cela sert les intérêts d'un milliardaire revendeur de données.
    En réponse à l'article : Si c'est gratuit, c'est vous le produit ? "Ridicule" pour Mark Zuckerberg 
    Lire l'article Accéder à la discussion
  • 
  • Le PDG d'Airbus fait un choix pragmatique : quitte à être espionné par les agences américaines autant prendre la solution la moins coûteuse.
    Bah oui MS est le premier collaborateur de PRISM...
    En réponse à l'article : Office : Airbus enterre Microsoft et prend l'avion Google 
    Lire l'article Accéder à la discussion
  • 
  • Lorsque le Kremlin nie être en relation avec APT28, à partir de là, qu'attendent-ils pour les coffrer ?
    En réponse à l'article : Le parlement allemand, visé par le groupe Fancy Bear 
    Lire l'article Accéder à la discussion
  • 
  • Pour le même prix vous avez une tour ASUS avec un SSD de 512 Go, 16 Go de RAM, une carte vidéo NVidia, un DD d'un tera, et GNU/linux Ubuntu LTS 16.04 chez linuxshop.fr.
    En réponse à l'article : Sans bruit, Microsoft ajoute des Surface moins chers 
    Lire l'article Accéder à la discussion
  • 
  • "Je m'interroge donc plus sur le pouvoir d'influence qu'ont les GAFAM sur la vie de milliards de personnes aujourd'hui, et parmi les pistes à explorer, comment former les gens à chercher des informations de manière pertinence et efficace sur Internet."

    Une réponse en un seul mot : Qwant.
    En réponse à l'article : Inégalités numériques 
    Lire l'article Accéder à la discussion
  • 
  • Pour la fracture, je pense qu'il y a un peu de tout. Les acronymes n'aident pas et restent nébuleux. Volonté des informaticiens ? Je pense qu'un simple stage pratique simplifierait amplement la démocratisation.

    De plus, les termes restent la plupart du temps anglophones pour décrire une fonctionnalité ou un concept comme le cloud. Alors, lorsque nous avons à faire avec des abréviations anglo-saxonne, plus personne ne comprend le sujet à moins de déjà le savoir. Un terme pourtant français et à la mode : algorithme. Utilisé à torts et à travers. Découpage en fonctions logiques d'une opération pour la rendre compréhensible à une machine traduit en code.

    Et la dernière grande mode : savoir coder. L'informatique ne se limite pas au code. Un administrateur doit savoir coder, ne serait-ce que pour les batchs, mais ne sera pas un développeur pour autant. Comme souvent le domaine de l'informatique en pleine expansion se trouve réduit à une fonction alors qu'ils existent beaucoup de secteurs, avec chacun sa spécificité, regroupés sous ce terme. D'où sa difficulté d'appréhension par le grand public.
    En réponse à l'article : Inégalités numériques 
    Lire l'article Accéder à la discussion
publicité